Compte rendu de réunion sur la réhabilitation Aliaa / ICF la Sablière

Le permis de construire a été déposé le 19 avril 2017. S’ensuivra au moins 4 mois d’instruction, jusqu’à 6 mois si des compléments d’information sont demandés par la mairie

Question ALIAA : pourquoi avoir tardé à le déposer ?

Réponses ICF : des discussions internes notamment liées aux extensions concernant le salon dans les logements ont retardé le dépôt.

La consultation des entreprises a été lancée durant la semaine du 19 avril. La procédure longue négociée a l’avantage de permettre justement de négocier avec les entreprises (ce qui n’est pas le cas avec les procédures classiques). Cette procédure avec appel d’offre permet d’évaluer la meilleure offre notamment en terme de prix. Elle permet également des échanges plus riches avec les entreprises  et des ajustements possibles. Ce temps a permis donc de finaliser le dossier de consultation des entreprises, chaque dossier administratifs a été analysé, pour en choisir cinq, qui remettront une offre, que nous voulons avec la plus grande précision sur les méthodologies.

La réception des candidatures sera close le 12 mai et cette phase sera finaliser avant la fin du mois de mai.

Question Aliaa : ou en est-on des visites d’appartements par les architectes ? peut-on obtenir un double du document signé par le locataire à l’occasion de la visite ?

Réponse ICF : des visites sont encore en cours mais 80% des visites environ sont déjà faites. Il est envisagé de clore les visites fin mai 2017.

Les documents signés par les locataires ne sont pas engageant dans le sens ou l’objet de cette visite est afin de faire un diagnostic.  Seule la visite de l’entreprise, une fois qu’elle sera identifiée, fait foi. Alors s’il y a désaccord, une discussion sera ouverte afin d’acter un nouvel accord.

Question ALIAA : Quel est le planning  afin d’anticiper les passages et pouvoir s’organiser au mieux? Des locataires signalent qu’ils ont attendus les visites (en ayant pris des jours de congés pour pouvoir se rendre disponible en semaine) mais que celui-ci n’est jamais venu. Des locataires ne peuvent pas se rendre disponibles pour contraintes professionnelles, peut-on déposer la clé à la loge? La visite se fera-t-elle en présence d’un concierge ?

Réponse ICF : Le début des phasage et les visites de logements sont prévues pour le 1er trimestre 2018. Une réunion publique sera organisée avec les locataires pour présenter l’entreprise. Le marché sera attribué au 4e trimestre 2017.

Après les visites de l’architecte en mai, le diagnostic amiante, ICF organisera si nécessaire un porte à porte car malgré les courriers, il y beaucoup d’absents. Sans diagnostic, l’entreprise ne peut pas intervenir. Une dernière campagne aura lieu la semaine du 17 mai pour clôturer le dossier.

Pour faciliter le diagnostic amiante, il est possible exceptionnellement de laisser les clés à la loge ou à un voisin car il n’y a pas besoin de signature du locataire. Si la clé est remise à la loge, alors elle sera remise directement à l’entreprise qui effectuera la visite. Les concierges ne seront pas présent lors de cette intervention qui dure 30 à 45 minutes. La clé qui sera déposée à la loge le matin de la visite devra être récupérée le soir même. En revanche, il est fortement recommandé d’être présent pour la visite de l’architecte.

Question ALIAA : Qu’en est-il des extensions du séjour, de la gaine de VMC et du circuit électrique ? Les travaux peuvent avoir des conséquences, certains locataires ont des cuisines aménagées. Peut-on envisager une remise en état ou de ne pas faire certains travaux dans l’appartement ?

Réponse ICF : nous avons pris en compte les demandes des locataires mais il y a des arbitrages à faire. Le projet d’extensions des séjours est abandonné car il peut engendré des problèmes de solvabilité chez certains locataires et qu’il a cout non-négligeable sur l’opération. Cette décision fait suite aux nombreuses reserves émises par les locataires sur une éventuelle augmentation du prix du loyer. Il y a des interventions obligatoires qui impacteront la totalité des locataires donc toucheront l’état d’une cuisine par exemple. En principe on ne touche pas les cuisines aménagées. Nous entendons que l’Aliaa demande à ICF de prendre en charge les conséquences des travaux mais ce n’est pas envisageable. Le logement doit être restitué en l’état s’il part, même si la cuisine est aménagée et la loi prévoit que le locataire doit faciliter les travaux mais il est possible de s’arranger. Pour des publics ciblés (personnes âgées…), nous pouvons envisager de travailler avec des associations de réinsertion, des régies de quartier peuvent s’en charger contre décharge. Ils peuvent par exemple déplacer des meubles. Nous allons remonter la demande aux services développement social et urbain de la Sablière. Des associations types “les voisins du coeur” peuvent également intervenir pour les personnes âgées. L’ALIAA pourra remonter les cas problématiques à la Sablière et informer les locataires de la liste des associations existantes. Cela se fera au moment de la visite par l’entreprise, au  1er trimeste 2018.

Qu’en est-il du projet multivest coté dalle Ouest ?

ICADE réalise ce projet qui avance rapidement avec un démarrage prévisionnel en aout 2018. Il est prévu 30 mois de travaux, pour réaliser 20 000 mètres carrées de construction de bureaux à la place de l’actuelle MAIF , ainsi qu’une résidence étudiante. Il risque d’y avoir deux chantiers en simultanée à partir d’aout 2018 (notre chantier : durera 2 ans environ). Pour diminuer les nuisances sonores, les fenêtres pourront être installées en priorité. Le vis à vis sera à une distance de 15 mètres et l’immeuble aura 4 niveaux au dessus de la dalle.

Question ALIAA : L’ALIAA demande un phasage précis des travaux dès que possible et qu’un temps de rencontre avec l’entreprise soit planifié afin de faire remonter les problèmes. L’ALIAA organisera également des réunions d’information tous les deux mois dès la fin de la période de préparation soit à partir du deuxième trimestre 2018.

Réponse ICF : nous y sommes à priori favorable et envisageons également des réunions. Celle-ci pourrait se tenir de manière mensuelle en alternance : ALIAA/ ICF. Une réunion sera organisée probablement en maire dans la période de fin d’année 2017 – début 2018 : réunion d’information à la mairie à prévoir

Question ALIAA : Peut-on neutraliser un appartement pour organiser les rencontres : une sorte de “local de la réhabilitation” ? Peut-on également présenter un logement témoin pour permettre au locataire de visualiser le résultat ? le locataire peut-il participer au choix des couleurs, douches ou baignoires ?

toute demande doit être formulée de manière écrite accompagnée de justificatifs qui passent en commission. Il y a beaucoup de refus lorsque les cas ne sont pas justifiés. Les critères sont par exemple : un logement plus T3 aura plutôt baignoire. Si le logement n’est pas accessible facilement alors il y a refus de mettre une douche, le relogement est proposé. Idem si le logement est en sous-occupation. Ces demandes doivent être faites au moment du passage de l’entreprise.

Question ALIAA : que précise le permis de construire ? L’ALIAA demande un planning des grandes étapes du projet pour le présenter aux locataires. Question accessibilité, est-il prévu un monte charge au niveau des halls pour accéder au palier de l’ascenseur ? L’ALIAA est contre le fait de concentrer les PMR uniquement au 3 et 8. Faut-il dans ce cas revoir les conventions de conventionnement pour les PMR déjà installées ? L’ALIAA demande le maintien du loyer pour les PMR dont les déménagements sont nécessaires et obligatoires, du fait de la réhabilitation.

Le monte charge n’est envisageable ni techniquement, ni budgétairement mais nous allons encore y réfléchir. Les PMR auront un accès dans 79 logements au 8 et 25 au batiment 3. Une répartition différente n’est pas envisageable car l’attribution d’un logement est en fonction du revenu. les PMR sont obligées d’aller dans le 8 et le 3. Nous allons étudier le cas des personnes concernés pour voir s’il est envisageable de maintenir un loyer équivalent en cas de déménagement. L’ALIAA nous soumettra les cas pour simulation.

Le permis de construire a été déposé sans extension de séjours mais avec une extension des loggias et balcons. 224 logements sont concerné : les rdc et R+1 du batiment A, les rdc du batiment B et une partie des R+1 (3 logements non-concernés). Les balcons du premier étage seront fermés par porte vitrée (pour raisons de sécurité), pas de réaménagement des T1 du RDC, la compensation du prix des loggias par la diminution des charges, l’accès par des portes fenêtres vers la loggia (demande de l’ALIAA de prévoir une porte vitrée et une fixe dans un chambre), concernant la fenêtre de la cuisine : une partie de la baie vitrée sera fixe. Plus d’un tiers des logements seront améliorés.

Question ALIAA : L’Aliaa est contre la réduction du cellier pour optimiser les gaines de ventilation.

Réponse ICF : cela peut être modifié. Nous y reviendrons.

Question ALIAA : les locaux poubelles accessibles depuis la dalle sont trop petits et les locaux vélos obligent à un cheminement difficile. De plus, ils représentent une contraintes pour les locataires du 1er (nuisances).

Question ALIAA : Qu’en est-il des parking, peut-on prévoir un ascenseur accessible depuis l’extérieur?

discussion autour de la pertinence de l’accessibilité des parkings sans conclusion.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.