Copie du mail envoyé à ICF le 06/06/2017

Bonjour Monsieur Sabard,

J’apprends à l’instant qu’un locataire de l’Allée d’Andrézieux s’est fait agressé par quatre jeunes, dont un identifié comme locataire de la résidence et également identifié comme étant acteur du trafic de drogue qui se développe sous nos fenêtres. Permettez moi de vous faire part de mon indignation.

Car cette victime ne compte pas porter plainte, intimidé par des menaces de mort de la part de ses agresseurs.

J’en profite pour vous rappeler qu’aux cambriolages qui se multiplient, qu’aux vols dans les boites aux lettres qui ne nous permettent plus de recevoir de colis, qu’aux squats nombreux, bruyants, salissants et vandalisant nos halls, que nous devons supporter jusque tard dans la nuit, qu’aux groupes de jeunes qui stationnent dans tous les recoins de la résidence et désormais nous intimident, nous et nos enfants, comme s’ils avaient annexés le territoire, qu’aux immondices qui s’entassent sur la dalle ouest prêt d’un scooter abandonné depuis plusieurs mois, qu’à la fermeture des portes d’accès à la dalle ouest, qui nous oblige à faire le tour de la résidence et ne nous facilite pas la vie, qu’à la futur réhabilitation qui s’annonce et qui va déstabiliser notre quotidien, cette agression vient s’ajouter à un sentiment d’insécurité grandissant. Oui, la qualité de vie dans l’Allée d’Andrézieux va en se dégradant ! Non, le prix de nos loyers ne vont pas baisser pour autant, des loyers qui je vous rappelle cumulent depuis presque 3 ans pour certains locataires, surtout des personnes âgées et retraitées, un loyer dérogatoire et un surloyer, faisant ainsi disparaître la mixité sociale de notre résidence !

L’ALIAA, et les locataires personnellement, nous et vous font remonter quotidiennement toutes ces problématiques et manifestement nous ne voyons arriver aucune réponse, ni de vos représentants en charge des questions de sécurité à ICF, ni de répression des forces de police, que nous n’avons jamais vu intervenir dans notre résidence. Pourtant, il s’agit bien d’une situation de sécurité publique qui ne doit pas perdurer !

Je vous remercie de nous faire part urgemment des réponses que vous envisagez d’apporter pour mettre un terme à cette situation et vous remercie de comprendre mon exaspération, fidèle à celle des locataires de l’Allée d’Andrézieux.

Bien à vous,

l’ALIAA

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.